«On fait juste ça, du profilage criminel»